Bonjour,

Vous avez envie de réintroduire les PLV (ou croisés) mais ne savez pas trop comment vous y prendre ? Nous espérons que cet article vous aidera dans votre démarche.

Voici des indications pour une réintroduction dans le cas d’un enfant allergique aux PLV non médié.

 


/!\ Dans le cas d’une allergie médiée (positive à la prise de sang ou prick tests) la réintroduction doit être réalisée sous surveillance médicale /!\


 

Préconditions :

10084

  • Vous et/ou votre enfant ont été en éviction (sans erreurs) pendant 9 mois minimum (1 an sont recommandés).
  • Votre enfant est en forme, les signes d’allergies ont disparu.
  • Idéalement faite cela en semaine, en gardant en tête que toute réaction anormale doit vous alerter ! N’hésitez pas à composer le 15 en cas de doute.

 

Informations générales :

  • Une réintroduction n’est pas un but ultime, il faut prendre cela comme une étape.
  • Si cette réintroduction n’est pas probante, il faut la remettre à plus (quelques mois).
  • Si une journée se passe bien, attention à l’effet cumul. Au bout de quelques jours ou semaines, les symptômes peuvent revenir. Adaptez donc les doses à votre enfant et trouver le seuil de tolérance.
  • Attention à vous aussi. Vous avez été privées de PLV pendant plusieurs mois voire années. Votre corps ne va pas apprécier une pizza 4 fromages directement !

 

_79Prenez votre temps.

  • Une réintroduction directement au bébé permet de garder le lait maternel sûr pour bébé et donc un aliment qui l’apaise.
  • Faite cela quand vous êtes disponible et idéalement à la belle saison (le corps est souvent plus vigoureux avec le beau temps et le soleil).

 

  • Attention, l’apport de laitage est un risque de sevrage précoce. Jusqu’à 2 ans le lait maternel suffit pour les apports lactés. Ensuite, l’alimentation diversifiée permet d’apporter tous les éléments indispensables à la croissance.

 

Avant de réintroduire les PLV, il est indispensable d’avoir réintroduit les croisés de façon progressifs et que cela soit probant (bœuf, veau, soja, lait animaux).

 

Programme Réintroduction PLV

 

petitBeurrePremière semaine : beurre cuit

  • Introduire du beurre cuit dans un gâteau par exemple. Vous pouvez réaliser des sablés avec du beurre (doux ou salé à votre convenance).

Donner 1 biscuit par jour à votre enfant pendant 1 semaine. Il est possible de varier avec les recettes de votre choix. Gâteaux, cakes salés, brioche …

Idéalement en faisant maison vous êtes sûr de la quantité et des ingrédients.

 

beurreDeuxième semaine : beurre cru

  • Introduire le beurre cru dans une préparation comme une tartine de pain ou du beurre fondu dans des légumes ou féculents.

Pour la quantité, partez sur 5g/jour, là encore sur une semaine, tout en continuant le beurre cuit dans une préparation à côté.

 

fromageTroisième semaine : fromage

  • Introduire le fromage. Par exemple du râpé dans des féculents ou une quiche ou encore un petit morceau (5 ou 10g) à croquer !

 

yaourtQuatrième / Cinquième semaine : crème / yaourt

  • Introduire la crème fraîche ou yaourt ou petit suisse. Commencez par une cuillère de crème fraîche dans une préparation, et aller progressivement vers un petit suisse puis un yaourt. (Rappel : les laitages n’ont pas pour but de remplacer les tétées. L’apport lacté maternel suffit à votre enfant avec une alimentation diversifiée).

 

casseroleSixième semaine : le lait cuit

  • Introduire le lait cuit dans une préparation salé ou sucré ou les deux ! Crêpes, gâteaux, cake. A vos recettes !

 

laitSeptième semaine : le lait cru (non cuit)

  • Introduire le lait cru, cela peut être à boire ou mélangé avec du chocolat ou autre.

Bien sûr ce planning reste théorique.

C’est à vous d’adapter suivant l’évolution de bébé / enfant.

Que faire si mon enfant réagit ?

  • S’il réagit dès les premiers tests au beurre cuit, faites une pause et recommencez le test 3 mois plus tard.
  • S’il réagit après plusieurs semaines d’introduction, vous avez peut-être trouvé son seuil de tolérance. Arrêtez-vous à la “semaine” où vous étiez, pérenniser les acquis et attendez 3 mois pour tenter le palier supérieur.
  • L’enfant peut réagir plusieurs semaines / mois après lors de changement (pic de croissance, dents, maladies) ou sous des formes autres (maladies ORL à répétition, reflux …). Revoyez alors le seuil de tolérance et la quantité ingérée.

 

Dans les tous cas, ces indications ne remplacent pas les conseils d’un médecin. 

Lecture intéressante :

Thèse sur la réintroduction à domicile des PLV pour les enfants ige non médie.

 

Merci pour votre lecture,